Baldelli Terence

Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (1951 à 1954)
Ecole d’Académie de Florence – Italie (1954/1955)
Ecole d'Art internationale de Sienne – Italie (1955 à1957)

PRINCIPALES EXPOSITIONS DE GROUPE :
France :

FIAC Paris (1982 – 1984) – Salon de la Jeune Sculpture (1976 à 1981) – Salon des Grands et
Jeunes d’Aujourd’hui (1980 à 1990) – Salon des Réalités Nouvelles (1989 à 1991) – Salon de
Mai (1982 à 1986) – Salon d’Automne (1982) – MAC 2000 (1986-1987) – Femini Dialogue à
l’UNESCO (1979 – 1985) – Salon de Fontenay s /s Bois (jusqu’en 1982) – Salon Sud 92 à
Issy-les-Moulineaux (1984 à 1995) – Biennale de Champigny/Marne (1992) – Groupe 109 à
Rosny /Seine (1992) – Tours Multiple (1979) – Biennale de Brest (1979) – Biennale de
Normandie (1982) – Biennale de Croissy (1984) – Festival d’art contemporain du Château du
Tremblay dans l’Yonne et de Jouy sur Eure, Normandie (jusqu’en 1983) – Salon de Cholet
(1979 à 1982) – Musée d’Evreux (1982) – 1er Prix International de Sculpture de Collioure
(1986) – Sculptures dans la Ville, Clermont-Ferrand – Rencontre Sculpture Les Andelys
(1992) – Les étés de la Vienne (depuis 1991) – 3ème Dimension à Besançon (1994) – Galerie
Expression Libre, Paris 14ème (en permanence de 1999 à 2010) – Invité d’honneur au Salon
« Renault » à Boulogne (2001) – Hôpital de l’Hôtel Dieu, Paris (2003) – Artshopping, Paris
(2007) – Affordable Art Fair Paris (2008) - Réalités Nouvelles (2009) – Carré d'Arts croisés
(Dordogne – 2012) – Langeac (2012 – 2013) – Margency 95 (2012)
Etranger :
Foire Internationale d’Art Contemporain de New-York (1982)
Italie : Udine (1983) – Ternate, Varese (depuis 1983) – Foire Cersaie de Bologne (1985) –
Galleria La Cripta à Milan (1985) – Musée d’Art Moderne, Fondation Pagani à Legnano-
Castellanza (1983 à 1990) – Bari (1992) – Desio, Milano (1994 – 2000).
Espagne : Symposium International de Sculpture de la Vallée de Hecho, Aragon (1982)
Japon : Exposition itinérante « Sans Frontières » (depuis 1995).
Hongrie : Symposium de Veranka, Baja (1997).
Suisse : Europ'Art Genève avec la galerie Expression libre (2001)
Belgique : Lineart Gand avec la galerie Expression libre (2002),
Baldelli est un magicien de la matière mais la matière est à son service, ce qui compte pour lui c'est
la forme. Quand l'acier, le bronze ou le bois passent entre ses mains, ils prennent son empreinte, se
plient à son oeil et à sa pensée.
Ses sculptures d'acier aux arêtes acerbes étonnent par leurs courbes sensuelles. A la fois légères et
puissantes, elles évoluent dans l'espace avec élégance. La spontanéité de leur conception n'est pas
évidente car elle semblent avoir été pensées dans le moindre détail. Poutant rien n'est calculé,
Baldelli possède un sens inné de la forme et de l'équilibre ; il travaille vite, obéissant à son
inconscient mais avec une parfaite maîtrise de la technologie qu'il invente si nécessaire, pas question
d'être limité ni par la matière ni par l'outil, il lui faut un maximum de liberté pour s'exprimer, sans
compromis. Mais attention, c'est un perfectionniste, si la conception est spontanée, la réalisation est
faite avec une rigueur extrême, il veille à ce que tous les rythmes soient justes, chaque élément
jouant un rôle dans l'équilibre général de l'oeuvre.
Les sculptures sont en rotation sur une base souvent pyramidale qui les propulse dans l'espace et
permet une vision à 180° car chaque angle est différent ; Baldelli nous rappelle en permanence que
la sculpture est tridimensionnelle.
En utilisant le feu, il a mis au point une patine qui fait vibrer la surface volontairement burinée par
l'outil pour mieux accrocher la lumière. Pour les sculptures d'extérieur, il choisit l'acier oxydé ou
l'inox laqué rouge, deux teintes qui se marient particulièrement bien avec le vert de la nature.