Sirine Fattouh

L artiste Sirine Fattouh réalise sa première exposition solo Errance,
du jeudi 6 mai 2010 au samedi 22 mai 2010, au cours de laquelle elle présentera plusieurs de
ses vidéos et une série photographique. Ces dernières retracent son passage à Beyrouth en
2003 en reprenant le titre du célèbre ouvrage photographique de Raymond Depardon.
Dans Errance, Depardon nous fait découvrir son Genius loci, ces espaces spatiaux et
temporels par lesquels il livre son expérience de solitaire, et l âme des lieux qu il parcourt.
Pour Sirine Fattouh, Errance semble avant tout être synonyme d attachement et de
redécouverte de Beyrouth. Beyrouth, ville métamorphosée qui lui permet à chaque voyage de
définir une certaine conception de la légitimité. Beyrouth, sa ville natale, sans laquelle elle ne
saurait élaborer sa pensée. Beyrouth, hédoniste, nihiliste et décadente. Beyrouth perdue, et
éperdue. Beyrouth morte. Mais Beyrouth, à laquelle elle finit toujours par rendre hommage.
Dans son rapport au passé, puis au présent, Sirine, en quête d authenticité, erre dans sa ville
et s imprègne d une sensibilité singulière. La mélancolie fait certes partie du processus et
cadre l esprit de la ville. Au-delà d une simple représentation, l artiste cherche à nous livrer
sa perception des lieux et nous engage dans un espace subjectif et hétérogène pourtant si
beyrouthin. C est finalement en renouant un lien rompu, certainement dû à l exil, que Sirine
Fattouh retrace et structure ainsi Beyrouth : « Tant de fois je suis passée devant ces
immeubles et ces ruines, jamais je n avais pris le temps de m arrêter, d y poser mon regard et
de les contempler. Les distances physique et mentale m ont appris à observer et à prendre le
temps de voir ce qui m échappait auparavant. J ai tenté de fixer les moments où Beyrouth
s est dévoilée à moi sans aucune pudeur ni retenue. »
Sirine Fattouh est une artiste libanaise, née à Beyrouth en 1980, et vivant à Paris. Elle a
obtenu son DNSEP à l École Nationale Supérieure d Arts de Paris Cergy en juin 2006.
Doctorante en Arts Plastiques et Sciences de l art à l Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne,
elle y enseigne les Arts Plastiques depuis 2005 et est affiliée au Centre d Études et de
Recherches en Arts Plastiques, le CÉRAP. Son travail artistique, exposé dans le cadre de
plusieurs expositions et festivals, est à la fois intéressant du point de vue de sa démarche
que de sa finalité.

Stéphanie Dadour

Rejoignez notre évènement sur Face Book " Errance "



Ref 006
ref 32
ref 16
ref 46